Tampax vs Coupe Menstruelle

Tampax: Principal enseignement des nouvelles analyses: les contaminations par des résidus de molécules à risque persistent», écrit le magazine 60 Millions dans son numéro de mars, qui relève essentiellement la présence de résidus de glyphosate, un herbicide controversé, de phtalates comme la DEHP, une substance potentiellement préjudiciable à la fertilité, des dioxines, des hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), classé perturbateur endocrinien détaille l'étude.

L'ONGE Greenpeace affirme que cette industrie est l'une des plus polluantes du monde.[réf. nécessaire] L'argumentation hygiéniste conduit à une surenchère d'emballage (plastique individuel, boîte, applicateurs en carton ou en plastique etc.). La gestion de ces déchets, majoritairement non dégradables, est problématique. Les protections périodiques jetables sont le plus souvent incinérées mais aussi enfouies sur des sites de déchets. Ces protections mettent 500 ans à se dégrader et sont une source microbienne. Les tampons et les applicateurs sont souvent jetés dans les toilettes[31]. Ils se retrouvent dans les océans et posent de nombreux problèmes aux poissons et aux mammifères aquatiques.

Selon Consoglobe, « treize fois par an et 520 fois dans sa vie, une femme a besoin d'une serviette ou d'un tampon hygiénique. À l'échelle mondiale, cela représente une consommation de 1 447 serviettes hygiéniques chaque seconde, soit quarante-cinq milliards par an »[32]. Aux États-Unis, plus de 80 % des femmes en âge d'avoir des règles utilisent des tampons. Uniquement pour la France, environ seize millions de femmes sont en âge d'avoir des règles[33]. Une seule femme utilise, en moyenne, trois tampons ou trois serviettes jetables pendant quatre jours tous les mois, le total est de 144 jetables sur une année, en multipliant ce chiffre par le nombre de femmes françaises, le résultat est de : 2 304 000 000 tampons et serviettes jetées en un an dans un seul pays[réf. nécessaire].

Il existe des alternatives écologiques aux tampons comme la coupe menstruelle!

J’ai commencé trop tard à les utiliser malheureusement, avec la coupe je sens libre et en santé.

Ce petit entonnoir, placé dans le vagin, permet de recueillir le sang pendant les menstruations. Réutilisable, la coupe menstruelle est économique et écologique. Face aux tampons, soupçonnés de contenir des particules chimiques dangereuses, elle est jugée plus sûre par ces utilisatrices.

Des coupes menstruelles qui peuvent durer jusqu'à 10 ans.



https://www.letzwash.lu/product-page/coupe-menstruelle-natu


5 vues0 commentaire